Selenis dans la Presse 2.jpg

Selenis dans la presse

Les Echos

Société Générale se prépare pour l’assurance « Pay How you Drive »

« C’est un défi technologique pour les assureurs qui doivent traiter les données en temps réel. En outre, pour que le modèle économique de ces systèmes fonctionne, les assureurs doivent parvenir à convaincre un échantillon suffisamment large de bons et moins bons conducteurs, sauf à ce qu’une sélection à l’entrée soit mise en place ».

Risques, n°103

Stratégie e-santé

Sylvain Chapuis et Olivier Arroua, Stratégie e-santé "L'impact de l'e-santé sur la baisse de morbidité (alertes épidémiologiques, prévention personnalisée à grande échelle…), la hausse de la qualité de vie (amélioration de l'hygiène de vie, progression de l'autonomie...) et les comptes sociaux (économie estimée de 100 milliards d'euros en 2017 dans l'Unions européenne selon le rapport de GSMA) sera très important et introduit un nouveau paradigme qui révolutionnera notre rapport à la santé. Ce phénomène transformera donc de façon majeure le métier et le modèle économique des assureurs en complémentaire santé."

Espace social européen - n°1050

Assurance Santé : ils bougent

"Dans un secteur en plein bouleversement, l'innovation occupe plus que jamais une position centrale. Fort de ce constat, le cabinet de conseil Selenis a dressé un panorama de 110 avancées impulsées par 59 opérateurs, toutes familles d'assurance complémentaire confondues, durant la dernière décennie. "C'est le signe d'une grande vitalité de ce marché qui reste l'un des segments les plus emblématiques et les plus dynamiques de l'assurance en France", estime Olivier Arroua, associé et fondateur.

Les Echos

Olivier Arroua, Les innovations dans les modèles économiques permettront aux assureurs santé de prospérer

Quel est le principal défi posé aux assureurs par la généralisation de la complémentaire santé d'entreprise ? La capacité d'innovation des assureurs santé est-elle à la hauteur de cet enjeu ? Que peuvent faire les assureurs pour contenir les coûts des contrats ? Les réponses à ces questions dans l'entretien des Echos avec l'associé fondateur du cabinet Selenis, Olivier Arroua.

News Assurances Pro

Dossier : Santé et prévoyance, les grands chantiers de 2013 – La prévoyance

Entretien avec Olivier Arroua, Associé Selenis : "Le défi de l’assurance prévoyance est qu’il faudra mixer les produits d’épargne et de prévoyance. Cela permettra aux Français de récupérer une partie de leur prime en cas de non survenance du risque à un terme donné, comme sur la dépendance ou le décès. Les risques longs sont excédentaires donc il faudra trouver une solution pour partager les bénéfices techniques pour lever réticences habituelles des souscripteurs.“

L'AGEFI

"Atteindre une taille critique dans le haut de gamme est complexe "

Entretien avec Olivier Arroua, Associé Selenis : "Les difficultés de Barclays en France sont dues en grande partie à « l’hyper-concurrence » qui règne sur le marché français de la clientèle haut de gamme : les grandes banques françaises, les assureurs comme Allianz et Gan Patrimoine, internet-banques, ... La concurrence est d’autant plus rude qu’avec la crise, les clients sont devenus plus difficiles, et qu’il y a moins de nouveaux clients entrepreneurs, les ventes d’entreprises s’étant ralenties."

La Tribune de l’Assurance

La révolution digitale aura-t-elle enfin lieu ?

“La prise en compte du digital rime avec réévaluation tarifaire”. En passant par les comparateurs, “l'assureur augmente la visibilité de ses offres, bénéficie de la remontée de prospects et peut adapter ses produits en fonction de ceux de la concurrence. Mais cela impose une revue à la baisse des tarifs et une sélection drastique de bons risques.”

News Assurances Pro

Santé : Pour l’ANI, le lobbying l’a emporté sur l’intérêt public

Entretien avec Olivier Arroua, Associé Selenis : "L‘ANI est une fausse bonne idée. Cet accord ne découle que d’une motivation purement politique. Tout cela a été monté pour organiser le transfert des dépenses de la Sécurité sociale vers les complémentaires. Cet ANI est fait pour que cette logique se mette en place et que le mécanisme soit indolore pour les Français. La transposition du texte est dogmatique."

38, avenue Hoche

75008 Paris

Tél : +33 (0)1 74 70 48 70

  • LinkedIn - White Circle

© 2020 Selenis

Abonnez-vous à nos points de vue